• Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    30 millions de pauvres aidés dans le monde

  • Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    "Je voudrais enserrer le monde dans un réseau de charité" (Frédéric Ozanam)

La formation des Vincentiens

formation

Avec près de 800 000 membres œuvrant pour les démunis à travers le monde, la Société de Saint-Vincent-de-Paul fait partie des ONG les plus représentées à l’international. Son unité de base, la “Conférence”, réunit de 10 à 15 personnes et mène des actions de façon autonome dans le cadre d’une charité de proximité. A l’échelle mondiale, cet ensemble de conférences, conseils locaux, régionaux, nationaux, forme un grand réseau de charité, ainsi que l’a souhaité l’un des principaux fondateurs : le Bienheureux Frédéric Ozanam. Le Conseil Général International anime ce réseau mondial et soutient les activités des bénévoles, particulièrement à travers des actions de formation.

Pourquoi former ?

Comme beaucoup d’autres associations, la Société de Saint-Vincent-de-Paul consacre du temps à la formation de ses bénévoles avant de les envoyer sur le terrain.

  • Etre formé pour mieux aider : Les Vincentiens vont vers les personnes dans le besoin dans le cadre d’une relation personnelle et durable. Ils visitent ces personnes à leur domicile, et sont donc invités à entrer dans leur vie et dans leur intimité. Cela ne peut se faire sans une formation préalable. Le bénévole doit également savoir identifier les problèmes des personnes aidées, afin de pouvoir y répondre plus efficacement.
  • Former des dirigeants : Les cadres de la Société (coordinateurs, présidents de conférences, de conseils etc…) sont des bénévoles qui ont également la charge d’une équipe.  Ces dirigeants doivent être formés afin d’encadrer efficacement les membres et savoir mobiliser les ressources de chacun pour les mettre au service des pauvres. La mission du CGI consiste à former les cadres qui assureront ensuite la transmission des savoirs selon le principe de la formation en cascade.
  • Agir dans l’esprit vincentien : Tous les membres doivent connaitre l’Histoire de la Société dans laquelle ils servent, la doctrine sociale de l’Eglise, les Encycliques, l’ethos vincentien pour engager leur action et leur foi dans une démarche spirituelle commune.

Le Conseil Général et la formation

Aux débuts de la SSVP, Frédéric Ozanam et ses compagnons ont été préparés par Sœur Rosalie Rendu à la visite à domicile des pauvres du quartier Mouffetard. Il s’agissait là des premiers actes de formation de la Société nouvellement créée.

En 2010, dès sa prise de fonction, le Président Général International Dr. Michael Thio a fixé la formation comme priorité pour les 5 années à venir, en l’intégrant dans les 2 premiers objectifs de son Plan Stratégique. (lien). Depuis 2010, le CGI, et le Vice-président Général Brian O’Reilly en particulier, mène des actions de formation à l’échelle régionale et internationale destinées aux présidents nationaux et coordonnées par la Commission Formation dont les membres sont :

  • Marie Françoise Salesian-Payet (Vice-Présidente Internationale pour la formation)
  • Pr Mathieu Bréjon de la Vergnée
  • Pr. Charles Mercier
  • Eduardo Marquez Almeida

La commission est gérée au quotidien par Anne Winterberger (coordinatrice)

A l’initiative de la Commission Formation, une réflexion de fond a été engagée sur les contenus des programmes, pour aboutir à une formation universelle utilisable partout dans le monde où la Société est présente. Sous la direction du Conseil Général, la Commission travaille également à la conception de ressources pédagogiques  afin de les mettre à la disposition des membres de la SSVP.  Son objectif est d’assurer la transmission d’une culture commune, fondée sur la vision des fondateurs et la mission à accomplir au sein de la Société.