• Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    30 millions de pauvres aidés dans le monde

  • Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    "Je voudrais enserrer le monde dans un réseau de charité" (Frédéric Ozanam)

Retour à la liste des actualités

Etats Unis : une église reconvertie en centre d’accueil pour adolescents

18 novembre 2016 Initiatives Aide et développement

Etats Unis : une église reconvertie en centre d’accueil pour adolescents

Au mois d’octobre dernier, le conseil municipal de Eugene (Oregon - Etats Unis) a approuvé un projet soumis par la Société de Saint-Vincent-de-Paul : reconvertir une ancienne église en centre d’accueil pour les adolescents.

Dans un an, le bâtiment sera en mesure de fournir un logement à plusieurs lycéens sans abris. Les élèves ne disposent pas tous d’un endroit stable pour étudier, d’une lumière suffisante, de diners quotidiens et d’accès aux transports scolaires. A Eugène, un certain nombre d’adolescents vivent dans la rue.

La Société de Saint Vincent de Paul espère changer cette situation pour beaucoup d’entre eux. “donnez leur un toit, donnez leur du soutien et vous les verrez retourner à l’école, je pense que cela peut métamorphoser ces enfants...” a déclaré Paul Neville, porte parole de la Société de Vincent de Paul.

Plus de 2000 élèves sans abris sont scolarisés dans le comté de Lane. A Eugene, dans le quartier 4J, leur nombre augmente significativement. En 2013, 701 jeunes scolarisés étaient à la rue. En 2015, ils étaient 722 et en 2016 leur nombre a grimpé à 810.

Le centre d’accueil est destiné aux 16 – 18 ans, ceux qui sont le plus exposés au risque d’abandon scolaire en cours d’année. On sait que le lycée est un tremplin vers un diplôme et le succès dans la vie professionnelle. L’un des bâtiments de l’église abritera 14 élèves. Si cela ressemble à une goutte d’eau dans la mer, c’est tout de même un début, selon l’un des coordinateurs du projet. Le bâtiment comprendra en outre des bureaux pour un travailleur social ainsi qu’un gestionnaire résident. Le foyer proposera également un service d’aide psychologique ainsi que du tutorat tout au long de l’année. Une subvention fédérale devrait être attribuée, afin d’acheter les terrains. Tous les autres coûts seront couverts par les donations, des fonds publics et le fruit des ventes des boutiques Saint-Vincent-de-Paul.